Go to Top

Stress pendant un traitement de fertilité

stress et fertilite

Comment le réduire ?

L’infertilité vous pousse vers des montagnes russes émotionnelles. Culpabilisation, honte, colère, impuissance ou incertitude sont des sentiments qui augmentent le niveau de stress lors d’un traitement de fertilité.

Les patients essaient de comprendre pourquoi quelque chose de si simple pour les autres, suscite pour eux une charge émotionnelle si grande. Sans oublier, qu’ils doivent se résigner à médicaliser un processus intime qui est la grossesse.

Chez IVF Donostia, nous savons comment réduire le stress lors d’un traitement de fertilité. Nous savons la valise d’émotions avec laquelle voyagent nos patients. C’est pour cela, que dès le début, nous les plaçons au centre du processus de cette médecine de reproduction.

La place de l’assistante personnelle est primordiale pour nous. Son rôle est de conseiller, informer et accompagner la patiente dès la première prise de contact avec la clinique, passant par les différentes étapes et jusqu’à ce qu’elle donne vie à son bébé.

Nos équipes sont constituées d’assistantes professionnelles qui prennent en charge les patients dans leur langue. Nous sommes habitués à ce processus d’anxiété et d’angoisse, notre mission est de les rassurer sur le fait que la situation dans laquelle elle se trouve est normale en leur offrant toute la confiance nécessaire pour prendre la meilleure décision.

Selon certaines études, une concentration élevée de cortisol (appelée hormone du stress) pourrait influencer sur les possibilités d’obtenir une grossesse.

Gérer les attentes du patient

Chez IVF Donostia chaque cas est étudié de façon unique et personnalisée. C’est la meilleure façon pour affiner le traitement adéquat et pour offrir un taux de grossesse réaliste. C’est ainsi que, de manière proche, mais sans jouer avec les espoirs des patients, le médecin spécialisé en fertilité, parle des probabilités de réussite de grossesse tenant en compte dans ses statistiques le stress engendré par un traitement de fertilité.

« Dans notre centre nous croyons important de traiter le stress selon trois phases. Premièrement, nous réduisons l’incertitude, proposant des informations transparentes sur les traitements et les examens, ainsi que sur toutes les étapes dans leurs détails. Deuxièmement, nous cherchons une personnalisation du traitement maximum, expliquant les taux de réussite attendus de façon réaliste. Et troisièmement, nous offrons le meilleur soutien et accompagnement possibles à nos patients. », indique Oliver Pack, gynécologue spécialisé chez IVF-Spain Alicante.

Un autre département en étroite relation avec les patients est celui d’embryologie.

Ces professionnels sont en charge de féconder, observer et sélectionner le meilleur embryon pour le transfert.

L’importance de la compréhension

Grande partie de la réussite du traitement se trouve entre leurs mains et, pour autant, l’information qu’ils donnent aux patients doit être transparente, empathique et compréhensible.

L’équipe d’embryologie s’occupe de la fertilisation, du suivi et de la sélection du meilleur embryon pour le transfert. Grande partie de la réussite dépend des habilités des embryologues et c’est pour cela que l’information qu’ils fournissent au patient doit être claire, transparente, empathique et facile à comprendre.

Pour rapprocher le patient du processus complexe du développement embryonnaire, jusqu’à l’état de blastocyste (jour 5 ou 6 de développement), il est possible de montrer des vidéos explicatives. Dans de nombreux cas, les patients affirment n’avoir jamais vu l’évolution d’un embryon de manière si précise.

Selon ce qu’affirme Leonor Ortega, Directrice du Laboratoire de IVF-Life, permettre une information claire et empathique est la meilleure stratégie pour diminuer l’incertitude :

« À partir de la ponction, chaque jour nous informons les patients des ovocytes obtenus, qu’ils soient les leurs ou d’une donneuse. Nous leur expliquons, sans contrainte de temps, comment est l’état de maturité de ces derniers, la qualité séminale et la fécondation obtenue. Également, quotidiennement, nous les informons de la division embryonnaire et de la qualité de ceux-ci »

Le transfert embryonnaire est un jour clé pour les patients. Les embryologues entrent dans le box pour expliquer quel a été le résultat du cycle, le développement des embryons et les motifs pour la sélection de l’embryon qui va être transféré. Par la suite, nous leur envoyons un compte-rendu détaillé du cycle entier afin qu’ils aient connaissance de tout le processus.

Conseils pour réduire le stress avant et pendant un traitement de fertilité

Nous savons qu’il n’est pas facile de commencer un traitement de fertilité. C’est pour cette raison que, Raquel Pascual, psychologue et infirmière de IVF-Spain Madrid, nous explique ce que nous devons tenir en compte avant et pendant un traitement de fertilité.

Tout peut aider

Ne tournez pas le dos aux thérapies alternatives, car le bien-être émotionnel s’obtient grâce à la somme de différents facteurs. Les techniques comme l’acupuncture, l’ostéopathie ou les massages relaxants sont des services que demandent de plus en plus les patients avant le transfert embryonnaire afin de réduire les effets du stress lors d’un traitement de fertilité. La clinique fournit le contact de professionnels, comme David Company, kinésithérapeute spécialisé en médecine chinoise, qui confirme que :

« Autant le massage relaxant comme l’acuponcture, sont des techniques qui aident à se détendre. Ce sont des moments anti-stress totalement recommandés au moment de réaliser un traitement de procréation médicalement assistée. »

Chez IVF Donostia, nous sommes conscients de la difficulté émotionnelle qu’implique de commencer, faire face et mener un traitement de procréation médicalement assistée ; essais ratés, envie de jeter l’éponge, mais aussi nous sommes témoins de quand une femme veut être mère, rien ne l’arrête.

 

 

Il peut vous intéresser : Conseils pendant l’attente du test de grossesse

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *