Go to Top

L’hystéroscopie : un des premiers examens à réaliser en cas d’infertilité

hystérosalpingrographie

L’hystérosalpingographie, que l’on retrouve aussi sous le nom d’hystérographie, aidera à détecter des anomalies au niveau des trompes de Fallope et de la cavité utérine. C’est un des premiers examens diagnostiques demandés en cas d’infertilité avec des essais de grossesse naturelle.

Il s’agit d’un examen facile à réaliser puisqu’il consiste à placer un liquide de contraste par voie vaginale et vérifier si ce liquide se répand facilement dans la cavité utérine puis dans les trompes. Pour cela, la trajectoire du liquide sera observée par radiographie et nous pourrons ainsi détecter de possibles malformations ou blocage au niveau des trompes de Fallope.

Si ce trajet est obstacles, il y aura donc de grandes chances que les spermatozoïdes et l’ovule ne puisse pas se rencontrer pour une fécondation.

Le diagnostic de l’hystérosalpingographie


Pour reprendre notre présentation, une hystéroscopie servira à connaitre, avec plus de précisions qu’une échographie, l’état général de l’utérus et la perméabilité des trompes de Fallope. Tout le trajet du liquide contraste utiliser sera suivi par rayons X et nous pourrons donc observer la présence de irrégularités sur la surface de l’utérus comme des myomes, des fibromes, des cas d’utérus bicorne ou unicorne, ou encore des septums. Toutes ces irrégularités ne seront pas favorables à l’implantation d’un embryon et pourraient entrainer des fausses-couches ou échecs d’implantation. Il en sera de même en cas de présence de cicatrices ou adhérences.

De plus, la perméabilité des trompes et l’objectif premier d’une hystérosalpingographie. Nous vérifierons si les trompes sont obstruées c’est-à-dire qu’un obstacle gêne le passage du liquide. Cela est très important à connaître puisque les spermatozoïdes doivent pouvoir passer librement pour atteindre l’ovule.

hystérosalpingrographie

C’est grâce à l’examen de l’hystérosalpingographie que nous pourrons établir un premier diagnostic et orienter la patiente vers le traitement le plus adapté à son cas. Au cas où l’hystérosalpingographie donne un diagnostic de trompes obstruées, la patiente ne pourra pas suivre un traitement d’insémination artificielle et devra être directement dirigée vers une Fécondation in Vitro (FIV).

La FIV permettra de réaliser la fécondation en laboratoire et nous n’aurons donc plus besoin de la perméabilité des trompes pour faciliter une grossesse.

Suivant vos résultats, notre équipe chez IVF-Donostia pourra cibler le traitement le plus adapté à votre cas, pour obtenir une grossesse en un minimum de temps.

Comment se passe l’hystérosalpingographie


Comme nous l’avons dit, l’hystéroscopie consiste en l’introduction d’un liquide de contraste par voie vaginale et sous surveillance radiographique. Le spécialiste vérifiera si le liquide se répand bien dans toute la cavité utérine puis dans les trompes vers les ovaires.

En radiographie, nous observerons le liquide blanc se répandre et pourrons établir un diagnostic sûr au niveau de la perméabilité des trompes.

En plus de la perméabilité des trompes, nous pourrons également détecter des irrégularités comme des trompes dilatées et la présence d’hydrosalpinx, et donc une possible infection.

hystérosalpingrographie

L’hystérosalpingographie : est-ce douloureux ?


L’hystérosalpingographie est un examen douloureux pour la plupart des patientes. Nous recommanderons de prendre un sédatif léger ou décontractant musculaire pour améliorer la réaction à cet examen.

Cependant, l’hystérosalpingographie n’est pas le seul examen qui permet de vérifier les irrégularités de l’appareil reproductif de la femme, et nous pourrons également recommander une hystérosalpingosonographie, qui est réalisée par échographie vaginale, sans besoin de rayons X.

Recommandation avant une hystérosalpingographie


Pendant l’hystérosalpingographie, la patiente sera placée sous une mache à rayons X et sera en position gynécologique, comme pour une échographie vaginale. Il s’agit d’un examen facile et rapide, qui durera dans la plupart des cas environ 30 minutes. Il se réalise sans anesthésie et les indications seront :

– L’utilisation d’un sédatif ou décontractant musculaire pour éviter les gênes pendant l’examen.

– Prise de laxatif (pour certains cas) pour aider à la visibilité avec l’intestin vide.

– Réalisation de l’examen pendant la phase folliculaire (avant l’ovulation de la femme) pour garantir qu’il n’y ait pas de grossesse en cours.

– Des pertes marrons peuvent être normales après l’examens.

– Des douleurs sur les prochaines règles après l’examen peuvent être normales.

Un bon diagnostic pour un traitement personnalisé


La réalisation d’un diagnostic personnalisé sera primordiale pour cibler au mieux le protocole dont aura besoin la patiente pour arriver à réaliser son souhaite de grossesse. Le diagnostic est en réalité le moment le plus important pour commencer un traitement et éviter de faire des traitements sans réelle chance de réussite.

Un gain de temps et d’énergie seront les avantages d’arriver au diagnostic précis dès le départ et ainsi donner le plus de chances de réussite dès le premier traitement. Chaque cas sera étudié et nous vérifierons également des pistes primordiales comme la réceptivité de l’endomètreou encore la génétique et l’immunologie de la patiente.

Tous les paramètres importants pour une grossesse seront étudiés par notre équipe médicale.

2 Responses to "L’hystéroscopie : un des premiers examens à réaliser en cas d’infertilité"

  • Farida
    20/02/2021 - 8:55 Reply

    Bonjour je m’appelle farida j’ai 47 ans j’ai fait un bilan hormonal le dernier danc le fish: 16 mon réserve ovarienne et 0,33 alors dites moi est-ce j’ai encore la chance d’avoir un enfant ou pas ? Et comment naturalement d’abord merci

    • IVF Donostia
      25/02/2021 - 9:57 Reply

      Chère Mme, Nous vous remercions de l’intérêt porté à notre clinique.

      Nous avons de nombreux traitements de PMA, et tous sont personnalisés en fonction du cas de chaque patient.
      C’est pourquoi je vous invite à contacter mes collègues du département de suivi des patients qui sauront vous donner l’information vous correspondant. Vous pouvez les joindre ici: http://bit.ly/2NCruP6

      Je vous souhaite une excellente journée, Bien cordialement, IVF-Donostia.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *