Go to Top

Les causes de l’infertilité

causes de l’infertilité

Aujourd’hui dans le monde, nous comptons qu’un couple sur six serait touchés par l’infertilité. Les causes de l’infertilités se retrouvent chez la femme à 40%, chez l’hommes à 40% également, mais aussi chez les deux ou d’origine inconnue.

L’infertilité est donc fréquente et il n’est pas rare aujourd’hui de connaître des proches qui rencontrent des problèmes à avoir un enfant. L’infertilité est diagnostiquée, selon l’Organisation Mondiale de la Santé, lorsque le couple n’arrive pas à obtenir de grossesse après un an d’essai naturel. Dans cette situation, il est (PMA) pour en rechercher les causes.

La clinique IVF Donostia reçoit chaque jour des couples en situation d’infertilité et comprend comme il est difficile de se décider à prendre ce premier rendez-vous spécialisé. Les patients sont toujours emprunts à de nombreux doutes, et font face à une situation émotionnellement compliquée.

Pour aider nos patients à mieux comprendre les démarches, nous organisations régulièrement des rencontres individualisées médecins/patients en ligne ou en France, et nous proposons également de nombreux webinaires sur des traitements et techniques et ainsi répondre aux nombreuses questions préalables à un traitement.

Pour en savoir plus, consultez notre section d’évènements.

Les causes de l’infertilité :

 L’endométriose: cette maladie provoque une infertilité dans 30% à 50% des cas. Il s’agit de la muqueuse utérine qui se développe hors de la cavité et qui touchera les trompes, les ovaires, le col de l’utérus ou encore d’autres organes. L’infertilité est donc provoquée à cause de l’endommagement de l’appareil reproducteur et la qualité des ovules de la femme.

 L’âge: c’est aujourd’hui l’une des grandes causes d’infertilité. La réserve et la qualité ovarienne de la femme baisse avec l’âge et le retard de la maternité peut donc entrainer des difficultés pour obtenir une grossesse de façon naturelle. On compte qu’à partir de 35 ans, la réserve ovarienne de la femme commence a baissé ainsi que la qualité. L’obtention d’une grossesse naturelle est bien sûr possible dans la plupart des cas, mais les chances diminueront d’année en année.

Anovulation : Il s’agit de l’absence d’ovulation, à laquelle sont sujettes 20 à 25% des femmes. S’il n’y a pas d’ovulation pendant un cycle menstruel, l’ovule ne sera pas libéré et ne pourra pas être fécondé par le spermatozoïde. Cela est dû à un dérèglement hormonal, qui trouve son origine dans l’ovaire, l’hypophyse ou l’hypothalamus. L’anovulation est fréquence chez les femmes souffrant du syndrome de l’ovaire polykystique.

Qualité du sperme : Parmi les causes de l’infertilité masculine se trouve la mauvaise qualité spermatique. De nombreuses études font état aujourd’hui d’une baisse générale de la qualité du sperme due à des facteurs externes comme la pollution, une mauvaise hygiène de vie, le stress ou encore une mauvaise alimentation. Cela se ressent dans la morphologie, le nombre et la mobilité des spermatozoïdes.

 

 

L’importance d’un bon diagnostic

L’obtention d’une grossesse ne tient pas qu’à un seul facteur et il faut donc étudier tous les paramètres actifs dans la fécondation et l’implantation de l’embryon. Tous ces éléments devront être synchronisés pour que la grossesse puisse avoir lieu.Les centres de reproduction assistée sont spécialisés pour cela et vont prendre le temps d’étudier tous les facteurs chez l’homme et la femme.

Les connaissances et technologies actuelles permettent d’arriver à des diagnostics précis et nécessaires pour établir le protocole correct pour les patients, tout en protégeant leur état émotionnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *