Go to Top

Assisted Hatching : de quoi s’agit-il et dans quelle situation est-il indiqué ?

Assisted Hatching

Dans la plupart des cas, quand se sont exclus les différents facteurs les plus fréquents de défaut d’implantation et que les embryons ont été diagnostiqués de bonne qualité, il pourra être recommandé l’usage de l’éclosion assistée ou plus connu sous le nom anglais de Assisted Hatching.

En effet, cela afin d’écarter la présence d’une membrane externe dense (appelée zone pellucide) qui entrave la sortie de l’embryon et empêche son ancrage au niveau utérin.

Commençons par le commencement : Qu’est-ce que la zone pellucide ?

Nous appelons « zone pellucide » la couche externe de l’embryon, de laquelle il se défait entre le cinquième et septième jour de développement afin de s’implanter dans l’endomètre.

En plus de sa fonction protectrice, cette membrane permet d’éviter que plusieurs spermatozoïdes entrent dans l’ovule, contrôler les premières divisions cellulaires en permettant que ces nouvelles cellules formées restent unies jusqu’au quatrième jour de développement et ainsi éviter que l’embryon s’implante de façon prématurée.

Qu’est-ce que nous appelons éclosion embryonnaire ?

L’éclosion ou Assisted Hatching, est le phénomène durant lequel l’embryon à l’état de blastocyste (embryon au cinquième ou sixième jour de développement) se libère de cette membrane et commence son processus d’implantation qui donnera lieu à la future gestation.

Mais, comment l’embryon se libère-t-il de cette couche protectrice ?

Ce dernier, doit appliquer des pressions afin de déchirer la zone pellucide créant ainsi une cavité se remplissant de liquide, c’est le blastocoele, donnant son nom de blastocyste à l’embryon.

Cette cavité va ensuite grandir jusqu’à exercer une telle pression sur la membrane que celle-ci va se rompre permettant alors au blastocyste de sortir et s’implanter dans l’utérus.

Cependant, pour un certain nombre de femmes, et notamment si elles sont âgées de plus de 35 ans, cette zone peut être très dure et épaisse, empêchant une fois l’ovule fécondée, que l’embryon éclot par lui-même et donne lieu à une grossesse.

Développement du blastocyste et éclosion

Selon le stade de développement embryonnaire, de l’évolution de la zone pellucide et de l’apparence de l’embryon, nous pouvons différencier trois types de blastocyste :

*Blastocyste en expansion : L’embryon est de grande taille et la zone pellucide est plus fine.

*Blastocyste en éclosion ou hatching : La zone pellucide s’est rompue et l’embryon est en train de sortir.

*Blastocyste éclot o hatched : L’embryon s’est complètement détaché de la zone pellucide.

Assisted Hatching

A quoi sert le Assisted Hatching ?

Le Assisted Hatching, est une technique complémentaire du laboratoire dans le protocole de Fécondation In Vitro. Il consiste en une petite incision au niveau de la zone pellucide, avant le transfert embryonnaire, afin de faciliter la libération du blastocyste et ainsi favoriser son implantation endométriale.

Nous réalisons également cette procédure lors de la technique ICSI afin d’introduire le spermatozoïde dans l’ovule ou encore pour le diagnostic pré-implantatoire (DPI)  au vu de la nécessité de créer un orifice au niveau de la zone pellucide pour extraire quelques cellules et analyser leur contenu génétique.

Quand et comment se fait le Assisted Hatching ?

En générale, l’éclosion assistée se réalise au troisième jour après la fécondation, quand l’embryon possède plus ou moins 8 cellules et que sa taille n’a pas encore augmenté.

En ce qui concerne le comment, il existe 3 techniques possibles :

*L’éclosion chimique : se fait grâce à une solution acide pour dégrader la zone pellucide jusqu’à créer un orifice.

*L’éclosion mécanique : consiste en la perforation de la zone pellucide à l’aide d’une aiguille. Dû au risque d’endommager l’embryon, cette technique est très peu utilisée.

*L’éclosion par laser : c’est la technique que nous utilisons dans toutes les Cliniques du groupe IVF-Life, garantissant un meilleur contrôle et une meilleure sécurité au moment de la perforation, puisqu’ils se nécessitent seulement de quelques micro pulsations de laser.

Assisted Hatching

Au vu de la complexité de la technique, pour éviter de nuire à l’embryon, dans tous les cas, il est impératif de disposer d’un microscope inversé qui doit être équipé d’un système de micromanipulation incorporé pour réaliser le processus avec précision et sécurité.

Dans quelle situation est-il indiqué ?

Nous pourrions appliquer cette technique dans les cas suivants :

  • Patientes de plus de 37 ans.
  • Embryons avec une zone pellucide épaisse, sombre et avec d’autres altérations.
  • Embryons dont le développement et la division sont longs et très fragmentés.
  • Antécédent de défauts d’implantation.
  • Dans le cas d’un transfert d’embryon vitrifié, car dans cette situation, la zone pellucide tend à s’endurcir.

Cependant, le Assisted Hatching, ne se fait pas de façon systématique pour toutes les patientes.

C’est en ce sens, que chez IVF Donostia, nous étudions les différents facteurs de chaque patiente afin de déterminer un diagnostic précis quant à la recommandation de ce processus, notamment lorsque l’embryon présente le besoin d’une aide supplémentaire pour s’implanter.

L’importance de cette technique dans votre traitement de Procréation Médicalement Assistée

En tant qu’experts en Procréation Médicalement Assistée, nous savons que le moment de l’éclosion embryonnaire est l’étape clé et décisive de l’implantation et de la réussite de la future grossesse.

En cas d’échecs répétés d’implantation ou quand nous travaillons avec des embryons vitrifiés, une des causes les plus importantes de non-implantation, qui est que l’éclosion de manière naturelle ne se produise pas, grâce au Assisted Hatching est alors mise de côté.

Chez IVF Donostia, nous innovons chaque jour, nous spécialisant en cas complexes et réalisant une étude détaillée de chacune de vous, afin de comprendre votre situation de reproduction, vous offrant des technologies et des traitements les plus adaptés à vous et ainsi augmenter les taux de réussite d’implantation et de grossesse.

Dans le cas où la théorie vous laisse avec quelques questions, vous pouvez faire la demande de votre Première consultation en ligne afin que nous puissions vous offrir la possibilité de rencontrer une équipe d’experts en fertilité, prêts à vous donner tous les conseils et le professionnalisme dont vous nécessiterez pour former votre famille.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *