Go to Top

Adénomyose et impacts sur la fertilité

Adenomiosis y fertilidad

Le diagnostic de l’adénomyose et la prise en charge s’est largement amélioré depuis quelques années, et cette maladie est mieux connue aujourd’hui. Il y a quelques années, nous connaissions la symptomatologie, comme des règles très abondantes et des douleurs pendant cette période, mais les connaissances scientifiques étaient limitées. Aujourd’hui, l’imagerie médicale nous permet de détecter des suspicions d’adénomyose (en cas d’excroissance utérine) et nous pouvons orienter la patiente vers des examens plus poussés.

L’adénomyose affecte la cavité utérine et donc l’implantation de l’embryon, les femmes touchées par cette pathologie pourront donc rencontrer des problèmes de fertilité.

Adénomyose : de quoi parle-t-on ?

Ladénomyose est diagnostiquée lorsque le myomètre (le muscle de l’utérus) présente du tissu endométrial inhabituel. Ce tissu endométrial réagira comme l’endomètre pendant le cycle de la femme, et s’épaissira, provoquant des saignements et une inflammation du muscle utérin.

On estime aujourd’hui qu’une femme sur 10 serait touchée par l’adénomyose entre 35 et 50 ans (Organisation Mondiale de la Santé). Mais nous observons ces dernières années que la maladie touche en fait des femmes plus jeunes.

Endométriose et adénomyose : pathologies « sœurs » ?

Dans plus de 10 % des cas, ladénomyose est accompagnée de foyers dendométriosiques, d’où l’importance d’un diagnostic rigoureux. D’ailleurs, leur relation est telle que l’adénomyose est souvent appelée endométriose interne dans le domaine de la gynécologie et de la médecine reproductive.

L’adénomyose et l’endométriose sont souvent comparées et même parfois confondues, mais il s’agit bien de deux pathologies différentes. L’adénomyose est d’ailleurs appelée à tort : « endométriose utérine ».

La différence entre les deux altérations réside dans leur localisation et il faut différencier ici les deux parties de l’utérus : la couche interne qui constitue lendomètre, et le muscle utérine (myomètre).

Lendométriose correspond donc au développement de cette couche hors de l’utérus, dans l’appareil de reproduction (trompes, ovaires, col de l’utérus), ou dans d’autres organes (vessie, intestins…). Ce tissu se développera donc pendant les cycles, provoquant des lésions inflammatoires et provoquant des problèmes d’infertilité.

L’adénomyose correspond à la présence de ce tissu à lintérieur du muscle utérin, appelé myomètre. C’est par ce muscle que se produisent les contractions pendant la grossesse ou pendant les règles.

Ces deux maladies se différencient donc par leur localisation et leur répercussion pendant les cycles menstruels.

adénomyose

Anénomyose : précise ou diffuse

Le diagnostic d’adénomyose est accompagné d’une description de la sévérité de son incidence, en fonction de son étendue :

  • On parle d’adénomyose précise lorsqu’on observe des tumeurs localisé
  • On parle dadénomyose diffuse lorsqu’elle touche une grande partie du myomètre et provoque un agrandissement de la taille de l’uté Il s’agit de la forme la plus fréquente.

Qu’il s’agisse d’adénomyose précise ou profonde, ces lésions peuvent être superficielles ou profondes.

Adénomyose : quels sont les symptômes ?

Plusieurs affections gynécologiques peuvent provoquer les mêmes symptômes que l’adénomyose et cela rend difficile le diagnostic. L’endométriose, les polypes utérins et les myomes peuvent provoques des douleurs pendant les règles et saignements inhabituels. De plus, certaines adénomyoses sont totalement asymptomatiques chez environ 30% des femmes.

Les symptômes répertoriés les plus fréquents sont :

  • Détérioration du potentiel reproductif
  • Métrorragie ou saignements hors menstruations
  • Infertilité
  • Douleurs pelviennes

Suspicion et diagnostic de ladénomyose ?

Le Dr. Estefanía Rodríguez, gynécologue spécialiste en fertilité chez IVF Donostia, le diagnostic commence toujours par la présence de symptômes chez la patiente, et chaque pathologie devra donc étudier, comme la suspicion d’endométriose, adénomyose ou autre altération gynécologique.

Pour diagnostiquer une adénomyose, le gynécologue devra donc utiliser des contrôles échographiques par voie vaginale (2D ou 3D), et vérifier s’il existe des excroissances au niveau de l’utérus. Une IRM pelvienne pourra ensuite confirmer le diagnostic.

Adénomyose : un obstacle à la fertilité

On estime que ladénomyose est diagnostiquée dans 22 % des cas dinfertilité chez la femme.

Ladénomyose entraîne la plupart du temps des échecs d’implantation car elle présente un obstacle pour l’embryon. Mais elle peut aussi entrainer des fausses-couches et des grossesses extra-utérines.

En provoquant une croissant anormale du muscle utérin, et entrainant la présence d’un taux d’œstrogènes élevé dans le corps, elle peut également entraîner un disfonctionnement au niveau hormonal et donc de l’activité ovarienne.

Quelles solutions de fertilité en cas danénomyose ?

Dans le cas d’adénomyose, l’effort thérapeutique doit être fait au niveau de l’implantation de l’embryon : l’utérus devra être prêt à une implantation. Pour cela, nous proposerons d’une part une stimulation ovarienne et une ponction pour obtenir les ovocytes, et ainsi les féconder en laboratoire (traitement de Fécondation In Vitro), et d’autre part préparer l’utérus à un transfert pour réaliser le transfert embryonnaire au moment opportun.

Dans le cas d’une femme atteinte d’adénomyose, la patiente doit bénéficier d’une préparation adéquate de la cavité utérine. C’est pour cette raison, qu’il lui est généralement proposé d’effectuer d’abord une stimulation ovarienne pour obtenir des ovocytes et permettre de réaliser une fécondation in vitro. Les embryons obtenus seront ensuite placés dans l’utérus de la patiente pour une meilleure possibilité d’implantation

Lavitrification d’ovules est également une bonne option pour les femmes souhaitant conserver leur fertilité et soigner la pathologie, avant leur projet de grossesse.

Pour une préparation en amont, les recommandations seront la prise de récepteurs d’œstrogènes ou pilule contraceptive, pour éliminer leffet inflammatoire des œstrogènes sur les zones affectées et les symptômes de la maladie. Pour certains cas, nous pourrons conseiller un traitement à base d’agonistes de lhormone libérant de la gonadotrophine (GnRH) pour provoquer une ménopause artificielle et mettre en repos l’endomètre.

Si la maladie provoque une infertilité à cause de son affection à l’endomètre, elle ne touche pas la qualité des ovocytes, et une patiente souffrant d’adénomyose peut donc espérer obtenir des embryons sains pour un transfert.

Un plan thérapeutique adaptée à chaque patiente

Chez IVF Donostia nous recevons régulièrement des femmes en situation d’infertilité avec un diagnostic d’adénomyose. Il est donc important de pouvoir apporter un plan thérapeutique sur mesure, adapté à chaque cas.

Dans certains cas, les patientes nous consultent sans diagnostic et il sera important d’écarter cette pathologie avant de commencer un traitement. Beaucoup de femmes, asymptomatiques, souffrent dadénomyose et il sera important de le vérifier pour éviter des transferts embryonnaires sans réelle chances d’implantation.

Si vous avez des symptômes similaires ou vous souffrez d’adénomyose, n’hésitez pas à demander l’avis de nos spécialistes en fertilité et réserver une consultation en ligne.

2 Responses to "Adénomyose et impacts sur la fertilité"

  • Tohoury Nina
    07/04/2021 - 4:09 Reply

    J’ai 31 ans et je souffre d une Adénomyose pouvez vous s’il vous plait m aidez a avoir un enfant malgré mon Adénomyose? Merci

    • IVF Donostia
      08/04/2021 - 2:31 Reply

      Bonjour, Nous vous remercions de l’intérêt porté à notre clinique.

      Nous avons de nombreux traitements de PMA, et tous sont personnalisés en fonction du cas de chaque patient.
      C’est pourquoi je vous invite à contacter mes collègues du département de suivi des patients qui sauront vous donner l’information vous correspondant. Vous pouvez les joindre ici: https://bit.ly/3mwMio1

      Je vous souhaite une excellente journée, Bien cordialement, IVF-Donostia.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *